top of page
Rechercher

Baromètre 2023 : les RH au quotidien

A l’heure où la crise sanitaire s’éloigne, cette nouvelle édition révèle que les RH font face à de nouveaux défis, dans un contexte où le marché du travail est en forte évolution.


Fin de la crise sanitaire et reprise de l’activité


Bonne nouvelle en 2022, seulement 35% des RH déclarent avoir été mobilisés par la gestion des exceptions liées à la situation sanitaire (pass, arrêts maladie, isolement des cas contacts…), alors qu’ils étaient 80% en 2021. Ils pensent même que le sujet ne les occupera qu’à hauteur de 10% en 2023 !


Sujet n°1 en 2023 : recruter et fidéliser les talents


Les RH vont donc pouvoir se recentrer sur d’autres sujets : le recrutement et la fidélisation en priorité. Pour chacun de ces sujets, les actions mises en place diffèrent légèrement, même si l’augmentation des salaires et l’Hybridation du travail (mix télétravail / bureau) sont au cœur des dispositifs.


Pour réussir le recrutement, les RH misent sur :

  • la marque employeur (43%)

  • l’augmentation des salaires (36%)

  • l’hybridation du travail (35%)

Pour fidéliser les salariés, les RH privilégient plutôt :

  • l’augmentation des salaires (51%)

  • la formation (47%)

  • l’hybridation du travail (39%)

On voit également que l’organisation d’incentives (séminaire, team building…) ou l’installation d’espaces de bien être, sport, détente au sein des bureaux est plutôt perçu par les RH comme une action de fidélisation plutôt que de recrutement.


Manque de moyens pour assurer les missions RH


Les RH passent donc beaucoup de temps sur les recrutements et la fidélisation et consacrent pour 56% d’entre eux, au moins la moitié de leur temps de travail à des tâches administratives. Pourtant, leur principale motivation est de travailler sur l’évolution et le bien-être des salariés en lien d’ailleurs avec les attentes de ces derniers.


Malheureusement, 62% déclarent manquer de temps et de ressources pour mener à bien les différents projets. L’utilisation d’outils ou services digitaux pourrait leur libérer du temps, mais le manque de budget (34%) est un frein à l’utilisation généralisée de ces solutions souvent perçue comme trop chères (62%).

Service RH : les oubliés de l’entreprises ?


En manque de reconnaissance, aussi bien de la part des salariés que de la direction, les RH ont parfois du mal à se situer et trouver leur place dans l’entreprise. Seule la moitié des RH considèrent que les directives de l’employeur sont en accord avec les attentes des salariés.

Manque de moyens et sollicitations grandissantes (97% pensent que le niveau de sollicitations sera équivalent et même supérieur en 2023), le quotidien des RH devient de plus en plus difficile et leur moral décline.

  • 80% se déclarent proches de l’épuisement

  • 73% se sentent frustrés

Bien que 70% d’entre eux aient choisi ce métier pour sa dimension humaine et sociale, 30% souhaitent changer d’orientation professionnelle dans les 10 ans à venir.


Source: Editions Tissot

23 vues0 commentaire
bottom of page